Je suis "Tata"


Cet article sera un peu spécial car je ne pense pas en avoir déjà lu de similaire sur le net.
Aujourd'hui je vais vous parler d'une expérience géniale, celle d'être ... TATA !
Une expérience toute particulière pour moi car j'ai commencé à la vivre dès l'âge de 9 ans.
17 ans, 5 nièces et 3 neveux plus tard, me voilà plus tata que jamais !
Alors qu'est-ce que ça m'a apporté ?


Me préparer à devenir maman

Et bien, déjà je pense que grâce à ça j'ai été prête à être maman assez tôt, puisqu’a à peine 15 ans je savais déjà : changer les couches d'un bébé, l'endormir, reconnaître ses pleurs, lui donner à manger, le promener, jouer avec lui, bref... je pouvais maintenir un bébé en vie, concrètement haha.
De ce fait je n'ai jamais eu peur de la maternité, c'est un super avantage quand on voit que certaines personnes n'ont jamais eu l'occasion de s'occuper de bébés/d'enfants et se retrouvent parent sans même savoir comment tenir un nourrisson dans leur bras. On apprend très vite rassurez vous! Mais je suis tout de même contente de connaître le B.A BA à l'avance.


Profiter à fond de ma jeunesse

Ensuite, par cette expérience de tata, j'ai su qu'il fallait que je profite à fond de ma jeunesse car quand on est parent on dit adieu aux grasses mat et aux jeudi/vendredi/samedi soir dans les bars à refaire le monde avec ses potes en buvant des pintes jusqu'à pas d'heure. Du coup, même si parfois l'idée d'avoir un enfant me trottait dans la tête (merci les hormones) je n'ai pas réalisé cette envie grâce à mes chères sœurs qui ne m'ont jamais caché que d'avoir un enfant impliquait quelques sacrifices, du moins, que notre mode de vie changera forcément. Alors je profite à fond de ma jeunesse, des soirées à ne rien faire ou bien à faire la fête, des imprévus, des nuits de 10h, et surtout, du calme.

Des amours à chouchouter

Ce que j'aime avant tout dans mon rôle de tata, c'est que j'ai tout simplement "le bon rôle". Je suis la bonne copine, je n'ai pas l'autorité de la maman ou du papa, alors forcément, ils m'aiment bien, et mieux encore, ils m'écoutent ! :). Je n'ai pas d'enfant mais j'ai plein davantage similaires à ceux des parents. Mes neveux et nièces me font des dessins, des câlins, veulent jouer avec moi, me disent qu'ils m'aime. C'est un amour inconditionnel entre nous. Mais ce n'est pas moi qui me lève la nuit quand ils se réveillent héhé.


Grandir avec eux

Et surtout, j'ai beaucoup grandi grâce à eux, et je dirais même avec eux. Quand ma première nièce est arrivée j'étais encore à l'école primaire. Je me souviens de la fierté que j'avais de la promener en poussette, c'était comme si moi aussi je venais d'être maman. Je la trouvais la plus mignonne et la plus belle de toutes les petites filles. Et c'est encore le cas d'ailleurs. J'éprouve une grande fierté pour chacune et chacun de mes nièces et neveux. Nous avons grandi ensemble, comme des frères et sœurs, et quand on est la dernière de la fratrie, je peux vous dire que ça nous fait énormément de bien de pourvoir avoir "le rôle de grand" de temps en temps, et pas seulement celui "de la petite dernière". Ils me donnent chaque fois un peu plus envie d'avoir des enfants, mais pour le moment je préfère simplement profiter d'eux, et garder toutes mes grasses matinées :D

Et toi, tu es tata, tonton ?


Aucun commentaire

C'est avec plaisir que je lirai ton mot doux :)