Comment être de bonne humeur

Cette année, ma première résolution, et non des moindres, a été d’arrêter de ronchonner, de subir, de critiquer, en bref de stopper tout ce qui pouvait me mettre de mauvaise humeur et qui, de ce fait, n’était pas constructif dans ma vie. J’ai mis en place plusieurs choses très simples que vous pourrez vous aussi mettre en place facilement :

1. Se déconnecter de certains réseaux sociaux

Je suis le genre de personne qui me compare beaucoup aux autres, et qui du coup se rabaisse sans arrêt. Pourtant j’étais quand même sur Instagram, chose stupide puisque quel meilleur moyen de se comparer sans cesse que ce réseau uniquement basé sur l’apparence ?
J’ai donc décidé de supprimer l’application de mon téléphone. Ce fut radical, en quelques jours je me sentais déjà mieux dans ma peau et surtout dans ma tête ! la dose de négativité que me renvoyait ce réseau était complètement nocif et ne m’apportait absolument RIEN de bon. Sachez que les réseaux sociaux sont une drogue, ils fonctionnent par principe de récompense : quand vous postez une photo, vous attendez quelque chose de la part des autres, même si certains disent qu’ils n’attendent rien. Et bien posez-vous la question, pourquoi postez-vous cette photo au lieu de la garder pour vous-même ? En postant une photo, on attend donc un retour positif qui va nous satisfaire. 
Si lorsque vous naviguez sur Instagram vous avez parfois le sentiment d’être nulle, moche, trop grosse, trop maigre, pas assez heureuse, pas assez riche, pas assez bien, ou que sais-je encore, et bien cessez d’utiliser cette application. Comme moi vous verrez que vous vous sentirez beaucoup mieux après la « désintox ».

2. Arrêter de lire les commentaires sur les réseaux sociaux

Ca aussi c’est super facile à mettre en place et je vous garantie que vous vous sentirez bien mieux si vous stoppez cette habitude :  cessez de lire les commentaires sous les vidéos Youtube, sous les posts Facebook notamment ceux des groupes dont vous êtes abonnés, ou encore ceux d’Instagram, de Twitter, et j’en passe. J’avais la fâcheuse habitude de le faire depuis quelques temps et même de participer à des débats stériles qui avaient le don de me mettre en rogne. Franchement, à quoi ça sert de lire les commentaires et même d’en poster ? Ok identifier ses amis sur des posts rigolos, ça c'est amusant, et ça entretien la relation. Par contre discuter avec un inconnu et essayer de le convaincre pieds et mains pendant 1h que "Oui, le Brésil c’est bien mieux que le Chili, il est complètement con celui-là il comprend rien, heureusement qu’on est là pour lui apprendre la vie !" Non les gars, stop. Ca ne vous apporte strictement rien à part à vous enrager, gardez plutôt votre énergie pour y retourner, au Brésil ! 
J’ai donc décidé de me désabonner de tous les groupes facebook dont je faisais partie du genre « Voyage Backpacker ». Si un jour j’ai besoin d’une info (car oui en effet les groupes c’est parfois super méga utile quand on cherche des infos) et bien je me réabonnerai à ce moment là uniquement le temps de trouver l’info.

3. Arrêter de critiquer les autres

Alors ça c’est quelque chose que je ne fais pas de manière naturelle, mais ça m’arrive de le faire quand je suis avec des copines ou de la famille, comme beaucoup de monde finalement. Critiquer les autres n’apporte rien de bon, et d’ailleurs c’est quelque chose qu’on fait souvent lorsqu’on est en panne de sujets de conversation. J’ai donc décidé d’arrêter de critiquer les autres, notamment en ne prenant pas partie lorsqu’un de mes proches critiquent quelqu’un que je connais, du moins bien sur quand la critique est dîtes de façon taquine sans que cela soit méchant, c’est sûr que si il ou elle traite ma meilleure amie de connasse il en va de soi que je conteste ! Cela m’a beaucoup libérée, sachez en plus que plus vous critiquez les autres, plus ils vous critiqueront dans votre dos. Chaque personne a ses défauts et ses problèmes, il ne sert à rien de les juger lorsque cela ne nous regarde pas. 
Dans le même genre, je vous conseille de ne pas/plus intervenir dans la vie de vos amis, sauf si bien sûr ils sont en danger. Laissez vos amis libres de leurs choix, comment voulez-vous qu’ils sachent qu’ils aiment les chaussons aux pommes si vous vous entêté à leur dire: "Non goûte pas ça c’est dégueulasse". Vos opinions sont personnelles, laissez donc vos proches faire leurs propres expériences, c’est à ça que sert la vie non ?

4. Apprendre à aimer ce/ceux qui m’entoure

C’est certainement la chose la plus basique, mais c’est aussi la première clés vers le bonheur. Lorsqu’on éprouve de la gratitude pour ce qu’on a déjà, sans penser sans cesse à ce qu’on voudrait avoir, et bien nous parvenons à être heureux, ou en tous cas, nous parvenons dans un premier temps à être de bonne humeur (c’est le sujet ça tombe bien!). Par exemple après mon séjour de 8 mois à l’étranger je suis revenue habiter à Nancy, une ville que j’ai appris à aimer avec le temps, et que j’apprécie chaque jour un peu plus. Quand je sors, j’admire chaque bâtiment pour ses détails architecturaux, le ciel bleu et les oiseaux qui chantent dès le petit matin (le ciel bleu c’est pas pas toujours le cas je vous l’accorde mais en ce moment où je vous écrit il fait grand soleil tous les jours), j’apprécie le calme qui règne grâce au peu de voitures qui y circulent comparés à Athènes où j’avais vécu juste avant. J’ai également pris l’habitude d’emprunter des chemins différents, j’ai découverts des rues magnifiques où je n’avais jamais mis les pieds. Prenez le temps de redécouvrir votre ville, de choisir une autre route que celle que vous emprunter de manière routinière, vous verrez ça peut changer la vie.
J’ai aussi redécouvert les plaisirs simples : un repas entre amis en pleine semaine, me reposer sur le canapé en regardant le soleil se coucher, prendre un pain au chocolat à la boulangerie le matin, appeler ma mamie, préparer un gâteau, parler des projets de mes amis, programmer les vacances d’été, décorer mon appartement.
Je pense qu’il est primordial d’apprendre à aimer la vie que vous menez, si vous ne l’aimez pas, c’est certainement qu’elle ne vous convient pas et qu’il faut ajuster certaines choses, ça peut prendre du temps, mais avec de la volonté vous y parviendrez.

5. Tenir ses résolutions maintenant et pas demain

Et enfin, ce qui me met de bonne humeur le matin c’est que depuis que j’ai décidé d’arrêter tout ce qui me mettait de mauvaise humeur, et bien j’ai davantage de temps à consacrer à ce qui me fait VRAIMENT plaisir ! 
Prendre soin de moi, réduire mes déchets (oui oui, c’est le genre de résolution qui contribue à mon bonheur aussi dingue que ça puisse paraitre ahaha), cuisiner, regarder un film, écrire, faire du sport… c’est fou tout ce qu’on peut réaliser quand on arrête de perdre son temps à entretenir des mauvaises habitudes. Je vous encourage vraiment à faire aujourd’hui ces choses qui contribuent à votre bonheur et NE PAS les remettre à plus tard. Si certaines résolutions vous tiennent à coeur, alors n'attendez pas demain pour les mettre en place. Une fois la journée terminée vous serez content et fière de vous d’avoir réaliser toutes ces petites choses qui vous rendent la vie plus belle.

J’espère que cet article vous aura donné quelques idées pour être de meilleure humeur.

Bonne année 2019 à tous, soyez heureux  !

Aucun commentaire

C'est avec plaisir que je lirai ton mot doux :)