Yosemite, premier parc du périple de 10 semaines dans l'Ouest Américain



Après une semaine passée à visiter Oakland, San francisco et Berkeley, nous avons laissé notre douillette chambre airbnb pour 2 jours dans la campagne californienne oú nous nous rendions pour se balader dans le célèbre parc du Yosemite, l'un des plus beaux parcs des Etats-Unis.


Là-bas, nous avions réservé 2 nuits près de Jamestown, un village de cow-boy qui se situe à 1h40 du Yosemite. Afin de respecter l'un des buts de notre long périple dans ce pays, rencontrer et vivre avec des locaux, nous avions choisi de séjourner dans un airbnb très spécial. 
Notre chambre se situait dans une cabane, dans le jardin d'un adorable couple qui sera sans doute l'une de nos plus belles rencontre ici. Si vous souhaitez visiter le Yosemite, je vous recommande de tout coeur de passer une ou deux nuits chez Erin et Jakob, vous en reviendrez ressourcé !

A Jamestown il n'y a pas grand chose à faire mais suffisamment pour passer une excellente journée. Cette ancienne ville minière est connue pour abriter plusieurs ruisseaux oú se cachent des pépites d'or ! On a donc passé une bonne heure à se promener près d'une rivière oú un campement de pionniers avait été reconstitué. Le site est gratuit et libre d'accès. Ce jour là nous étions d'ailleurs seul, on se serait vraiment cru dans Doctor Quinn ! Ahaha



Le lendemain matin, après une soirée à papoter avec nos hôtes, nous avons roulé jusqu'au Yosemite. Une fois arrivée au coeur du Visitor Center, lieu d'oú commencent la plupart des randonnées, nous avons été un peu perdu. Les chemins sont mal indiqués quand vous arrivez sur le parking, et le livre guide que nous avions expliquaient très mal oú se diriger pour arriver aux points de vu que nous voulions voir. Finalement on a marché au hazard et au bout de 10 min on est enfin tombé sur un petit panneau en bois qui indiquait une randonnée. C'était celle de la Lower Fall, l'une des cascades du site. Ce chemin était extrêmement facile d'accès, ce qui nous a un peu étonné et déçu à la fois car nous comptions faire de la "vraie" randonnée. Du coup on est un peu sorti du sentier initial pour se la jouer à la Indiana Jones. Chose que vous êtes totalement libre de faire, rassurez-vous. C'était vraiment hyper agréable de se promener dans cette nature si bien préservée. 
La vue sur la cascade est à couper le souffle. 



Après avoir pique-niqué devant la cascade et gagatisé devant 2 écureuils qui venaient voir s'ils pouvaient avoir quelques miettes, nous sommes parti en direction du sentier qui allait jusqu'à Mirror Lake, une randonnée de 7km un peu plus grimpante et sauvage. Une fois encore le chemin était super bien aménagé, même s'il nous a bien fait les fesses et les cuisses ! Je vous recommande cette randonnée-ci, vous sillonez entre de gros rochers magnifiques et passez quelques petites rivières, de quoi se rafraîchir tout le long de la marche.  On y a rencontré plusieurs beaux oiseaux dont des jets bleu. 
Arrivé à Mirror Lake on a failli être déçu car nous voulions nous baigner mais le lac était presque vide ! On a bien rigolé en voyant ça car c'était justement la blague qu'on se faisait pendant la randonnée "Imagine on fait tous ces kilomètres pour trouver un lac vide !". Finalement en marchant 3 min de plus on est tombé sur l'autre côté du lac qui était plus apte à la baignade, entouré de jolies plages dorées de paillettes d'or (si si c'est bien des vraies paillettes d'or :D et c'est magnifiques à voir) et dont l'eau était transparente. Un vrai plaisir pour faire trempette au milieu des montagnes.

Mirror Lake



On a été plus que subjugué par ce parc. Pourtant certaines personnes m'avaient dit qu'il ressemblait aux Alpes, que je risquais de ne pas trouver ça incroyable... Et bien je n'ai pas du tout trouvé ! J'ai passé une partie de mon enfance dans les Hautes Alpes quand j'allais en vacances chez mes soeurs (été comme hiver) et je n'ai pas trouvé que le Yosemite y ressemblait plus que ça. Il a son propre charme et les sentiers n'ont rien à voir non plus. J'y reviendrai c'est certain :)
Une dernière chose : allez y en semaine, nous y avons été un mardi et il n'y avait vraiment pas grand monde, on a randonné seuls la plupart du temps. Il y a peut-être plus de monde en Juillet-Août, mais en tous cas en Juin c'est très calme. 

Aucun commentaire

C'est avec plaisir que je lirai ton mot doux :)